Lettre d’Infos 1-2020

Lettre d’Infos 1-2020

GROUPEMENT DE DEFENSE SANITAIRE APICOLE
DEPARTEMENT DU GARD


Chères et chers collègues apicultrices, apiculteurs,


Nous laissons derrière nous une année difficile pour l’apiculture et les apiculteurs. 2019 aura été marquée par des sautes climatiques compliquées au printemps et par des canicules impressionnantes qui ont mis à mal notre
cheptel. Les récoltes de Miel ont été difficiles pour les abeilles et pour nous. Une grosse vigilance et des soins réguliers au rucher ont été obligatoires pour contrer les effets d’une météo désastreuse.Doit-on s’attendre à ce que cela soit la règle sous nos latitudes dans les années à venir ?

-Vie du GDSA : Nous avons enregistré 362 adhésions en 2019 ( à mettre en parallèle avec les 630 télédéclarations gardoises ) ; Faites connaître notre groupement aux jeunes, ou nouveaux apiculteurs et incitez-les à adhérer à notre PSE !

Soyez vigilant aux ruchers non déclarés ou, pire, abandonnés.

Nos Techniciens Sanitaires (TSA) ont pu réaliser 72 visites de ruchers, apportant de bons conseils aux adhérents visités.

Notre mutation vers le GDS multi-espèces, qui nous accueille en tant que Section Apicole, est retardée par une mise en adéquation statutaire. Cette démarche sera progressive, elle doit intégrer toutes les incidences, tant sur
le plan administratif que sur le fonctionnement interne ( transfert de l’agrément PSE et de la pharmacie, représentations, gestion financière ).

Nous participons activement à la Section Apicole Régionale qui a trouvé son allure de croisière et qui nous apporte informations et soutiens, ainsi qu’un encadrement logistique des formations de Technicien Sanitaire Apicole.
Nous avons toujours besoin de nouvelles énergies pour soutenir nos diverses missions, alors n’hésitez pas à rejoindre notre équipe et à réinvestir vos compétences à nos côtés ( voir au verso du Bulletin d’Adhésion ).

-Lutte concertée contre la prolifération du Frelon Asiatique ( FA ):
Nous avons relevé 2157 captures de fondatrices au printemps et nous devrions comptabiliser environ 400 nids repérés sur la saison avec une grosse moitié détruite avant fin Octobre. C’est un tiers du recensement 2018 en moins, dû en grande partie aux conditions météorologiques défavorables. Toutefois la pression devant les ruches a été inégale suivant les secteurs. Nous poursuivrons le piégeage de printemps en 2020, mais nous serons amenés à revoir l’organisation des repérages et destructions de nids, le SDIS 30 souhaitant interrompre notre partenariat.
C’est vers les collectivités locales que nous allons concentrer nos efforts: Information, réseau d’alertes et formation possible d’agents à la destruction des nids. Nous sommes prêts à conventionner avec les municipalités ou groupe de communes motivés afin de développer, par secteur, une collaboration efficace.

Organisation du Plan Sanitaire d’Elevage ( PSE ):
L’Arrêté Préfectoral d’Agrément PSE pour notre Groupement a été renouvelé pour cinq ans en date du 8 Avril.

L’équipe des TSA dirigée par notre nouveau Vétérinaire Conseil Sébastien HOFFMANN est composée de sept techniciens à votre service, Didier ANATO, Gilbert DUMAS, Jean Paul DUTAUT, Jean Louis FABRE, Hugues MARTEL, Jean Michel PERRONNEAU, Roger Philippe WALLEZ. Quatre nouveaux TSA, en cours de formation, devraient rapidement renforcer nos rangs. L’appel à candidature auprès des apiculteurs possédant quelques années de ( bonnes ) pratiques apicoles reste d’actualité ( voir au verso du Bulletin d’Adhésion ).

Le Bureau du GDS SA 30 a le plaisir de vous présenter ses Meilleurs Voeux pour l’Année Apicole 2020.

Contacts secrétariat :
4 Route de Saint Ambroix
30430 ST JEAN DE MARUEJOLS
06 31 36 95 96 ( messagerie )gdsa30@gmail.com
Site web : www.gdsa30.fr
Nous vous invitons dès à présent, et vous attendons nombreux, à l’Assemblée Générale Statutaire 2020 le 1° Février de 9h00 à 12h00 (accueil à partir de 8h30 )
Conférence de 15h00 à 17h00 sur la Lutte Alternative contre Varroa par J.Descloux, et actualités.
Lieu : Auditorium du Pôle Culturel de Rochebelle ( ALES ), 155 Faubourg de Rochebelle
Repas à la « Restauration solidaire » dans la même rue, à 12h30 ( sur inscription, menu à 16€ )
Cette annonce tient lieu de convocation ; l’ordre du jour est le « standard » d’une assemblée statutaire
N’oubliez pas de ramener vos lanières usagées d’ApiVar, dans leur emballage d’origine ( voir nouveauté )
Pour l’inscription au repas, pour vos candidatures éventuelles et pour votre procuration en cas d’absence à l’AG, merci de vous reporter au dos du Bulletin d’Adhésion 2020 qui vous a été envoyé par mail

Produits « antivarroose » inscrits au PSE 2020
Les produits proposés, leur tarification et les frais de port restent inchangés en 2020. Pour les expéditions un petit calcul est à faire pour le port : exemple pour une demande de 16 packs ApilifeVar et 3 sachets Api-Bioxal, soit 19 unités (4+15), donc 10€+15fois1€, soit 25€ ).
Toutefois nous ajoutons la possibilité d’un traitement complémentaire multi-périodes avec Varromed, produit avec AMM, à base d’Acide Oxalique et Acide Formique. Il est prêt à l’emploi pour une utilisation par dégouttement. Il est recommandé pour compléter les traitements longue durée, si le nombre de varroas résiduels reste trop élevé. Conservation du flacon pendant 2 ans, et 30 jours après ouverture, à l’abri de la lumière et à
25°C maximum. Pour l’expédition de ce produit il sera nécessaire de nous contacter avant commande.

Nouveauté en matière de récupération des lanières ApiVar usagées
Les nouvelles possibilités logistiques, offertes par Véto Pharma ( Labo fournisseur ) et GDS-ME 30 ( Lieu de stockage et enlèvements ), nous laissent l’opportunité d’un engagement dans une totale démarche responsable et écologique en matière de recyclage des produits de traitement antivarroose. Aussi, cette année, la récupération
des lanières ApiVar usagées sera associée à une réduction indirecte de 2€ sur leur prix d’achat.

Nous espérons que ce sera une incitation forte au respect d’une des bonnes pratiques apicoles.
Le principe : Vous octroyer un avoir de 2€ par étui de 10 lanières usagées rapporté ( avoir déductible sur vos commandes ou adhésion de l’année suivante ). Les règles qui seront strictement appliquées: Les dix lanières seront rangées dans l’emballage d’origine, ou, exceptionnellement en 2020, retenues par un élastique fin (voir illustration en annexe) – Total des retours égal au plus à la quantité achetée.

Introduction à la conférence du 1°Février après-midi, de Jean DESCLOUX
Le VARROA encore et toujours ..!
Responsable de la perte de millions de ruches, plus discret que le frelon asiatique, il continue à bas bruit le ravage.
Il se parle beaucoup de traitements alternatifs qui permettraient d’éviter les traitements avec des molécules de synthèse ; qu’en est il vraiment ?
Vu sur Internet, citons en vrac :
-Aimants et fils de cuivre sur la planche d’envol ; le sulfate de cuivre -Le Varroa Killer Sound ( 86€ ) qui agit
par ultrasons 40 KHz -Thym, Orties, feuilles de Rhubarbe sur les cadres ( thymol, acides formique et oxalique )
-Apiform ( 6,5 € ) composé de jus d’oseille et d’ortie -La Gaulthérie ( 22€/500ml ) sensée perturber l’orientation olfactive du varroa -L’Hyperthermie ; Système Vathorex , varroa controller, le varroa meurt à 40°, l’abeille à 48°
-Les poudres, farine, sucre glace, forcent l’abeille à se nettoyer et font tomber des varroas -Le Fogger qui vaporise à chaud de l’huile minérale -Le plancher à tubes happykeeper, cher et pas plus efficace qu’un plancher grillagé.
Plus sérieux et efficace, mais pas suffisant pour autant:
La suppression du couvain de mâles permet de réduire la progression des varroas jusqu’à 50% pour 3 découpes.
( agir à 22 jours pour ne pas laisser naître les mâles qui renforceraient la population de varroas )
L’essaimage ou la constitution d’essaims divise le nombre d’abeilles et de varroas. Pensez à traiter les essaims hors couvain ( à l’inverse les réunions de colonies additionnent les varroas ).
Efficaces mais soumis à conditions :
Thymol, acide formique : respect des températures -Acide oxalique : absence de couvain.
Ces molécules sont disponibles sous forme de médicaments avec AMM.
Un médicament à base de chlorure de lithium est en cours de test.
Le chlorure de lithium est utilisé en médecine humaine comme antidépresseur …

Les commentaires sont clos.