LA LETTRE D’INFORMATIONS 1.2018

LA LETTRE D’INFORMATIONS 1.2018

Chères et chers collègues apiculteurs,

Voici, comme chaque année en cette période, notre Lettre d’Infos accompagnée des appels d’adhésion, précommande de produits contre la varroose, annonce d’AG 2018, et annexes explicatives.

Et aussi, quelques bilans et perspectives, livrés à votre réflexion en cette fin d’année et début de la suivante :

Une année apicole pénible avec beaucoup d’attentions à porter à nos colonies, au passage un peu de récompenses, notamment sur châtaignier ; et déjà la sortie d’hivernage qui sera à haut risque après un automne inexistant et l’épisode de sécheresse qui perdure depuis huit mois … et donc retrouvons courage, espoir et labeur !

Adhésions au GDSA : Avec près de 380 cotisants en 2017, nous enregistrons un recul de cinquante adhésions, mais finalement peu significatif au regard des difficultés placées sur notre chemin ; notre groupement reste la meilleure charnière sanitaire entre le terrain (les ruchers connus) et la gouvernance institutionnelle (section apicole régionale à l’OVS, vétérinaire, DDPP); tout apiculteur convaincu de l’intérêt que peut représenter cette liaison devrait avoir à cœur de soutenir et promouvoir la pérennité de nos diverses missions … et donc adhérez, faites adhérer vos voisins apiculteurs, rejoignez notre équipe, réinvestissez vos compétences à nos côtés ! Notre Conseil d’Administration doit impérativement s’étayer par l’accueil de nouveaux membres actifs (candidature à proposer au verso du Bulletin d’Adhésion).

Le dossier de renouvellement de notre agrément est déposé depuis début Novembre et devrait être validé en 2018. Un nouveau Vétérinaire Conseil nous rejoindra (présentation le 17 Février en AG); directeur du PSE (Plan Sanitaire d’Elevage), il doit pouvoir s’appuyer sur notre groupe d’agents sanitaires appelés désormais TSA (Techniciens Sanitaires Apicoles ). Dans le cadre de l’Evaluation du PSE, les visites sanitaires 2018 seront assurées par Gérard BRUGUIER, Gilbert DUMAS, Jean Paul DUTAUT, Jean Louis FABRE, Hugues MARTEL, André PAES, Roger Philippe WALLEZ. Pour jouer pleinement son rôle en soutien sanitaire, cette équipe doit rapidement s’étoffer … et donc une formation de nouveaux TSA sera organisée en 2018 ; l’appel à candidature est lancé auprès des apiculteurs possédant quelques années de (bonnes) pratiques apicoles ! (pré-candidature à déposer au verso du Bulletin d’Adhésion).

Mise à disposition des médicaments dans le cadre du PSE : cette année nous proposons un nouveau médicament antivarroose, APITRAZ; c’est un « générique » d’ApiVar, lanières avec le même dosage d’Amitraze et la même mise en œuvre dans les ruches; son efficacité devrait être sensiblement équivalente ; deux différences cependant sont à noter : son prix plus attractif et la longueur des bandes, 30cm, mieux adaptée au corps Dadant.

Révision du Site Internet du GDSA 30 : René MENRAS, qui en est à l’origine, ne réside plus dans le Gard et c’est François PFISTER qui prend la relève ; nous devrions prochainement basculer sur un nouveau site plus adapté aux smartphones et tablettes ; les rubriques actuelles seront maintenues pour l’essentiel, mais aussi enrichies par davantage d’articles sur les problématiques sanitaires et l’actualité de la filière apicole … et donc un effort collectif devra faciliter la mise à jour du contenu, le rendre aussi plus dynamique et mieux référencé.

Assemblée Générale 2018

Nous vous invitons dès à présent, et vous attendons nombreux, à l’Assemblée Générale 2018 :

Assemblée Générale Statutaire 2018 le 17 Février de 9h00 à 12h00 (accueil à partir de 8h30)

Conférence de 15h00 à 17h00 sur les DS2 : Varroose par notre futur Véto Conseil, et Frelon Asiatique à l’auditorium du Pôle Culturel de Rochebelle ( ALES ), 155 Faubourg de Rochebelle.

Repas à la « Restauration solidaire » dans la même rue ( sur inscription, menu à 15€ ) à 12h30.

Cette annonce tient lieu de convocation ; l’ordre du jour est le « standard » d’une assemblée statutaire;

N’oubliez pas de ramener vos lanières usagées d’ApiVar, dans leur emballage d’origine.

Pour l’inscription au repas, pour vos candidatures éventuelles et pour votre procuration en cas d’absence à l’AG, merci de vous reporter au dos du Bulletin d’Adhésions 2018 ( voir annexe jointe ).

Déclaration des ruches ; le système est maintenant bien rodé et donne globalement satisfaction. Une bonne moitié des adhérents ont transmis leur récépissé de déclaration 2017 au GDSA30 … et donc pour les autres, il devra être obligatoirement communiqué au moment de la ré-adhésion (par mail ou papier) ; la réception d’un bulletin d’adhésion sans le récépissé de déclaration expose l’expéditeur à une majoration de sa cotisation.

Lutte concertée contre la prolifération du Frelon Asiatique : C’est grâce aux alertes des apiculteurs, mais aussi de simples particuliers ou par les collectivités, que nous pouvons gérer le recensement au plus juste. C’est un gros travail de validation qui mobilise une dizaine de bénévoles plus de six mois de l’année. Quatre Centres de Secours ( pompiers ) et quatre référents du GDSA 30 sont équipés de perches pour la destruction des nids ; Un cinquième référent expérimente la destruction au Pistolet Insecticide Longue Portée et, en fonction de nos finances, nous devrions investir dans ce procédé pour les nids situés au-dessus de 15m. La saison des recensements se clôture au 31 Mars ; le bilan intermédiaire chiffre actuellement 438 nids repérés dont 284 détruits. C’est donc une baisse sensible par rapport à 2016, mais avec des secteurs à concentration inquiétante.

En 2017 nous avons essayé de mobiliser plusieurs communes (dossier d’informations, de piégeage et appel à soutien) et nous comptons sur l’engagement d’adhérents « au contact » pour amplifier ces démarches en 2018 ( voir investissements « Frelon Asiatique » au dos du bulletin d’adhésion )( Plus d’Infos à l’AG du 17 Février ).

D’autre part nous mettons en place, grâce à l’engagement de nouveaux coordonnateurs, et sans plus attendre les pièges à phéromones qui tardent vraiment à venir, un réseau concerté de piégeages de printemps : Le principe est d’avoir un maximum de piégeurs assurant une large couverture sur le département, agissant en coordination et en échange d’informations ( envoi des résultats de capture et retour des bilans ).

Installation et entretien des pièges : De par ses odeurs, le rucher est un lieu attractif pour les fondatrices et donc un endroit à privilégier pour la pose de pièges ; il y a aussi la proximité des nids de l’année antérieure. Deux à trois pièges par rucher sont largement suffisants. C’est l’efficacité du piège qui importe, et donc l’attention et l’entretien qu’on lui prodigue (ne pas hésiter à tester simultanément plusieurs pièges), les visiter et réalimenter régulièrement, tous les 5-7 jours (bière brune et cassis avec en plus quelques frelons laissés lors des recharges).

Suivi et recensement des captures : Nous proposons un calendrier et une adresse mail pour signaler ses captures, recevoir plus d’informations et avoir les synthèses : Envoi de vos relevés de capture le 10/03, 20/03, 30/03, 10/04, 20/04, 30/04, 10/05, 20/05, 30/05, et au final le 10/06/2018 sur la messagerie : francois.barnouin@free.fr

Exemple ci-dessous d’un piège efficace et facile d’utilisation, mais la simple bouteille suspendue par le bouchon, percée de deux trous de 2cm sur un axe situé juste sous le cône ( à obscurcir de préférence ) marche bien, ainsi que les pièges cloches à guêpes ou le piège Tap-Trap …

Les lettres plus anciennes:

LI 1 2017.pdf

LI 2 2017.pdf

 

Contacts secrétariat :

4 Route de Saint Ambroix

30430 ST JEAN DE MARUEJOLS

06 31 36 95 96 (messagerie) gdsa30@gmail.com

Site web : www.gdsa30.fr